Les calques cutanés

Cellules acantholytiques : image "en roue crantée", les granulocytes adhèrent à la cellule acantholysée

Cellules acantholytiques : image « en roue crantée », les granulocytes adhèrent à la cellule acantholysée

calquecut1

Le calque par apposition

Quoi

  • Application directe d’une lame de verre sur les lésions suintantes, érosives ou ulcérées, sous-crustacées (technique aussi très intéressante pour les nodules, les kystes et tumeurs)

  • Espaces interdigités (prurit podal)
  • Bourrelets unguéaux (prurit podal)
  • Creux axillaires
  • Creux inguinaux
  • Abdomen

Objectif

  • Récolter éléments cellulaires, micro-organismes (bactéries, levures) et autres débris présents.

Matériel

  • Lames de microscopes dégraissées

Technique

  • Saisir la lame entre le pouce et le majeur, l’index étant posé au milieu de la lame.
  • Appliquer la lame de verre sur la peau, en effectuant une contre-pression avec l’index.
  • Eviter de faire glisser la lame afin de limiter les artefacts d’étalement.
  • Répéter l’opération plusieurs fois au même endroit.
  • Un dépôt macroscopiquement visible apparaît sur la lame de verre.
  • Identifier la lame, pour repérer de quel côté elle a été imprimée.
Photos Drs P. Prélaud & N.Cochet-Faivre

Photos Drs P. Prélaud & N.Cochet-Faivre

Le calque par étalement

Quoi

  • Récolter le matériel cytologique liquide, plus ou moins épais, contenu dans les papules, pustules et vésicules ou dans les lésions fistuleuses, directement sur la lame, après avoir crevé une lésion intacte soit à l’aide d’une aiguille à injection sous-cutanée, soit à l’aide du coin de la lame.

  • Sur toute partie du corps

Objectif

  • Récolter éléments cellulaires (cellules épithéliales, cellules acantholytiques), micro-organismes (bactéries…) et autres débris présents.

Matériel

  • Lames de microscopes dégraissées
, aiguilles à injection sous-cutanée

Technique

  • Saisir la lame entre le pouce et le majeur, l’index étant posé au milieu de la lame.
  • Appliquer la lame de verre sur la peau, en effectuant une contre-pression avec l’index, après avoir rompu le toit de la pustule, soit avec le coin tranchant de la lame, soit avec une aiguille à injection sous-cutanée.
    Eviter de faire glisser la lame afin de limiter les artefacts d’étalement.
  • Un dépôt macroscopiquement visible apparaît sur la lame de verre.
  • Identifier la lame, pour repérer de quel côté elle a été imprimée.
  • Etaler le matériel soit en utilisant le bord rodé d’une autre lame incliée à 30° comme un frottis sanguin, soit en l’écrasant avec une autre lame posée et à plat et perpendiculairement.
Photos Drs P. Prélaud & N.Cochet-Faivre

Photos Drs P. Prélaud & N.Cochet-Faivre

zanck1

zanck2

 

Photos Lapvso (à gauche)

Photos Lapvso (à gauche)

ou
MA Thrall & DJ Meuten

Photos MA Thrall & DJ Meuten (à droite)

Variante par écouvillonnage ou cytobrossage

  • Le matériel à étaler est recueilli par écouvillonage (écouvilon en coton bien humidifié avec du sérum physiologique ou écouvillon-brosse type « PCR »), puis étalé en roulant l’écouvillon sur la lame porte-objet.
  • Convient à la récolte du pus ou du produit de sécrétion du conduit auditif externe, ou contenu dans des lésions anfractueuses ou fistuleuses ou au fond des plis corporels, ou encore à la récolte des cellules épithéliales lors de stomatite.

Variante par raclage ou Test de Tzanck

  • On décalote une pustule ou une vésicule de grande taille à l’aide de ciseaux fins, puis on racle le plancher de la lésion avec une lame de bistouri et on étale le matériel récolter sur une lame.
  • Convient aux pustules et vésicules de grande taille et aux érosions et ulcères.

Le calque par cytoponction à l’aiguille fine

Quoi

Le calque par carottage à l’aiguille

Quoi

Coloration, Transport des calques cutanés

  • Sécher la lame à l’air, ne pas la fixer, ne pas la colorer et la placer dans le carton de transport.

VIDÉOS : rendez-vous sur www.k9ad.net le site d’information sur la Dermatite Atopique, vous y trouverez notamment des vidéos de :

  • Cytologie de lésions papuleuses

Voir L’emballage des prélèvements cytologiques : les frottis (lames cytologiques)