Emballage des prélèvements cytologiques : les tubes EDTA

 

 

 

La règle du triple emballage

Afin de respecter les normes de transport ADR2013/P650, le LAPVSO met à votre disposition, pour l’acheminement des prélèvements  au laboratoire,  1 kit standard prêt à l’emploi à l’emploi, pour un envoi CHRONOPOST sécurisé et rapide.

Emballage primaire

1) Le tube EDTA à bouchon violet contenant un liquide biologique, doit être:
  • identifié du nom de l’animal et du nom du propriétaire
  • porté mention de la nature du liquide contenu (sang, épanchement…etc)
edta

 

Emballage secondaire

2) Prendre 1 sachet étanche à usage unique qui comportant 2 poches
  • 1 poche centrale  contenant 1 tampon absorbant pour pallier au déversement ou fuite accidentelle du flacon
  • 1 poche document

 


 

3) Placer le tube dans la poche centrale du sachet qui contient le tampon absorbant
IMG_0752

4) Placer dans la poche document extérieure
  • le formulaire de demande d’analyse Cytologie
  • le paiement s’il s’agit d’un chèque
5) Sinon payer par carte bancaire

à « payer une facture »

à « commander une analyse« 


 

6)  Fermer le sachet hermétiquement en retirant la bande adhésive en suivant les indications dessinées sur le sachet.

Penser à emprisonner un maximum d’air qui servira d’isolant et protégera le tube.

MoDEmploi-Specibag-Dessin

 


Emballage tertiaire rigide

7) Placer le sachet dans 1 boîte postale en carton
IMG_0741

 

Adressage

8) Editer et imprimer
1 étiquette E-Chronopass
9) Placer la boîte postale fermée dans la pochette Chronopost.
10) Coller sur la pochette Chronopost,
  •  l’ étiquette E-Chronopass
  • 1 étiquette UN3373 Matières catégorie B fournie dans le kit standard

Les boîtes postales sont ré-utilisables et recyclables : prière de respecter leur intégrité, sans les modifier, ni les dégrader, ni rien coller ou écrire dessus.

 

Merci de bien respecter ces normes d’envoi, notamment l’utilisation du sachet étanche et du tampon absorbant (sécurité formol).

 

Utiliser différemment les éléments du kit standard LAPVSO, fait courir le risque d’une altération de l’emballage et d’une mauvaise protection des prélèvements à analyser. L’emballage n’est plus aux normes et son ouverture devient laborieuse.

 

L’étiquette E-Chronopass est utilisable uniquement pour la France métropolitaine pour un poids maximum de 1 kg.


Plusieurs prélèvements, chacun enfermé dans leur sachet étanche et leur boîte postale, peuvent être envoyés dans la même pochette Chronopost avec un maximum de 1kg, pour un seul et même envoi.

Merci de penser alors à ajouter au tarif de l’analyse demandée, le coût du Chronopost, lors de votre paiement.

 

⇒ Commander un kit
icone_pdf Explications téléchargeables : comment confectionner vos envois Chronopost? exemple des prélèvements histologiques